Université Dauphine
Recherche » Nature des valeurs communiquées aux actionnaires

Nature des valeurs communiquées aux actionnaires

Projet sous la direction d'Olivier Charpateau

Quelles sont les valeurs qui servent de socle au discours des dirigeants pour les actionnaires ? Ces valeurs changent-elles lorsque l’entreprise est économiquement rentable ou en situation de crise ?

 

Les dirigeants des grandes entreprises françaises cotées en bourse ont l’obligation de produire annuellement un rapport d’activité. La lettre qui l’accompagne développe un argumentaire de la stratégie passée (justification de l’action et explication des résultats) et de la stratégie future (justification des orientations et des niveaux de performance attendus). Cette lettre est essentiellement un argumentaire qui dévoile aux actionnaires les valeurs que le dirigeant compte mettre en avant pour l’année à venir. La question qui se pose alors est la suivante : les arguments utilisés relèvent-ils de l’éthique et si oui de laquelle ? Les arguments sont-ils influencés par les conditions économiques environnantes ? Les dirigeants utilisent-ils uniquement des arguments éthiques financiers ou bien intègrent ils des argumentaires éthiques pouvant se rattacher à d’autres dimensions de la responsabilité sociale de l’entreprise ?

52 entreprises présentes au SBF sur la période de 2007 à 2010 ont été identifiées. Cette période permet d’introduire la variable de stress économique engendré par la crise de 2008. Ainsi nous pourrons étudier si l’argumentation éthique varie quand la situation économique paraît bonne (2007), se dégrade brutalement (2008) et semble reprendre (2009 et 2010). La lettre du dirigeant a été codée en double aveugle sur la base d’une grille d’argumentaires philosophiques issus de grands auteurs en éthique (Incluant entre autres auteurs, Aristote, Kant, Spinoza, Mill, Bentham, Rawls…).

Les résultats en cours de mise ne forme permettent de classer les entreprises selon quatre types. Les implications sont autant pour la communication financière que pour l’évaluation extra-financière des entreprises privées (notation ou certification RSE). 

Une communication a été acceptée au congrès EGOS 2015 et au congrès EBEN 2014.

Equipe de recherche

Publication(s)

###PHOTO######TITRE###

###RESUME###

Veille immobilière

Travaux universitaires



Retour