Université Dauphine
Publications » Les cahiers de la chaire » Cahier n°1 - Juillet 2014

Cahier n°1 - Juillet 2014

Les cahiers de la Chaire EGE, 2014, n°1

Auteurs 

Moez Essid : Enseignant-Chercheur, Institut Supérieur de Gestion de Paris
Nicolas Berland : Professeur, DRM -Université Paris Dauphine



Les indicateurs de la RSE dans les entreprises françaises : la complexité responsable

Cet article analyse l’utilisation des indicateurs de la RSE au sein de huit entreprises françaises. Il montre que ces indicateurs, bien qu’ils représentent un outil majeur pour le pilotage de la performance sociale et environnementale, engendrent en corollaire des systèmes complexes et lourds à piloter. L’article étudie également les modes de contrôle basés sur ces indicateurs et conclut que ces modes dépendent de l’ancienneté de la prise en compte des dimensions environnementales et sociales d’une part et du niveau hiérarchique où sont actionnés ces indicateurs d’autre part.

Les impacts de la RSE sur les systèmes de contrôle

Cet article étudie les impacts de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) sur le système de contrôle mis en place par une entreprise du secteur énergétique. Ces impacts sont analysés grâce au cadre théorique des leviers de contrôle proposé par Simons. La RSE a provoqué une surcharge cognitive des managers, ceux-ci étant soumis à un flot plus important d’informations. L’article s’intéresse alors aux conséquences de cette surcharge cognitive sur le design du système de contrôle mis en place et en tire quatre propositions sur 1/ la nature inappropriée du contrôle de la RSE comme candidat à un contrôle interactif, 2/ la substituabilité du contrôle diagnostique au contrôle interactif pour faire face à la surcharge cognitive, 3/ la spécialisation hiérarchique des informations nécessitant une discussion interactive et 4/ la focalisation de la discussion interactive sur des indicateurs communs à plusieurs niveaux hiérarchiques.